02.47.50.94.49

Suivez-nous sur facebook

PERMIS SUPERVISÉ

Agence De Saint-Avertin

24 Rue De Cormery
37550 Saint-Avertin
Indre-et-Loire | Centre

02.47.28.04.28

Agence De Esvres-sur-indre

20, rue Nationale
37320 Esvres
Indre-et-Loire | Centre

02.47.50.94.49

Le principe : une nouvelle offre dans la lignée de l'AAC

Le candidat de 18 ans et plus, inscrit dans une école de conduite, a la possibilité de compléter sa formation initiale par une phase de conduite accompagnée lui permettant d’acquérir davantage d’expérience, afin de passer ensuite l’épreuve pratique dans des conditions plus sereines.

Comme pour la conduite accompagnée à partir de 15 ans, le candidat de 18 ans et plus doit au préalable avoir réussi l’épreuve du Code et suivi au moins 20 heures de conduite en école de conduite.

 

CS

A qui s'adresse la conduite supervisée ?

Cette formule s’adresse aux candidats de 18 ans et plus, qui souhaitent acquérir une expérience de conduite avant le passage de l’examen du permis de conduire ou après un échec à l’épreuve pratique en permis B traditionnel

Dans ce sens ALPHA CONDUITE 37 propose un module spécifique complémentaire aux Pack Formations.

Déroulement

Cette formation se déroule avec un accompagnateur à bord d’un véhicule privé, sans conditions de durée ni de distance (contrairement à la conduite accompagnée qui doit s'effectuer sur 1 année et parcourir 3000 kms)

Deux rendez-vous sont prévus : un rendez-vous préalable avant de débuter la conduite avec l’accompagnateur, un rendez- vous pédagogique en cours d’apprentissage.

Comme pour la conduite accompagnée nous intégrons dans le module un permis blanc, afin de mieux mettre le candidat en situation.

Attention : contrairement à l’AAC, cette formule ne permet pas de réduire la durée de la période probatoire. Les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre trois ans sans infraction avant d’en obtenir 12.

Les avantages pour le candidat

  • Acquérir un maximum d’expérience et de confiance au volant avant le passage de l'épreuve pratique.
  • Améliorer à moindre coût ses acquis, notamment en attendant de repasser l’examen pour celui qui a échoué à l’épreuve pratique.

Les six règles à respecter

  1. Utiliser un véhicule équipé de deux rétroviseurs latéraux et du disque "conduite accompagnée" à l'arrière. Un double rétroviseur intérieur pour l’accompagnateur est fortement recommandé/conseillé.
  2. Respecter les règles du code de la route et tout particulièrement les limitations de vitesse destinées aux conducteurs novices (110 km/h sur les autoroutes où la section est limitée à 130 km/h ; 100 km/h sur les chaussées séparées par un terre-plein central et sur les portions d'autoroute limitées à 110 km/h ; 80 km/h sur les autres routes ; 50 km/h en agglomération).
  3. Effectuer des parcours les plus variés possibles et participer activement au rendez-vous pédagogique à l'auto-école.
    1. Avoir toujours avec soi en conduite accompagnée le livret d'apprentissage et le document d'extension de garantie de l'assurance. Ces deux documents tiennent lieu de justificatif en cas de contrôle par les forces de l'ordre.
    2. Bien indiquer dans le livret d’apprentissage après chaque sortie les parcours effectués (nombre de km, type de routes, difficultés éventuelles…), afin de pouvoir en parler avec l’enseignant. Ce livret permet à l’élève de connaître les objectifs de sa formation et de suivre sa progression.
    3. Ne pas franchir les frontières françaises.

    Bon à savoir : les règles incontournables

    Après la phase de formation initiale, le candidat doit :

    1. Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d'assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la future phase de conduite supervisée.
      Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d'assurances à assurer cette fonction. Il est joint au contrat de formation de l’élève qui précise les obligations relatives à la fonction d’accompagnateur et les conditions spécifiques à la conduite supervisée ou à l’avenant au contrat de formation si le choix de la conduite supervisée a été décidé après la conclusion du contrat.
    2. Avoir obtenul'attestation de fin de formation initiale (AFFI). Un exemplaire est transmis à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Après un échec à l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d'assurances.
  • Avoir obtenu une autorisation de conduire en conduite supervisée. Un exemplaire est transmis, dès sa délivrance, à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Les meilleures technologies connectées au service de votre réussite